Alcina de Haendel à l'Opera Garnier

Alcina dans la loge présidentielle

Alcina, un petit plaisir de mélomane…

Alcina de Haendel, opera magique que j’ai découvert il y a 5 ans maintenant à Garnier dans une distribution somptueuse : Renée Fleming, Susan Graham, Natalie Dessay, Laurent Naouri… le tout dirigé par le plus américain de nos chefs français (William Christie) . Rassurez-vous, cette distribution de rêve a été immortalisée dans un enregistrement Erato.

Bien que la distribution de la Saison 2007-2008 ne soit pas inintéressante (Emma Bell notamment fit une superbe Alcina), que pouvais-je espérer à le revoir une deuxième fois, tant le choc de la première fut étourdissant…

Le plaisir d’assister à une deuxième représentation d’Alcina (aller guten Dinge sind drei, héhéhé) fut donc renouvelé cette fois-ci par les conditions de suivi du spectale. Alors que les stalles si ingrates de Garnier (bruits des touristes , sièges inconfortables, angles morts ) m’avaient accueilli la première fois, cette-fois ci, une petite série d’heureuses coincidences me permit d’assister à la représentation dans l’endroit le plus en vue de l’opéra Garnier : dans la loge présidentielle…

Alcina de Haendel à l'Opera Garnier
Alcina de Haendel à l’Opera Garnier

Même si la qualité n’égalait pas celle de la distribution de la création à Garnier, quel bonheur de voir les artistes aussi proches, de sentir leur technique, d’observer jusqu’à leurs plis nasogéniens et la commissure de leurs lèvres en action!! Quel bonheur de pouvoir obserber les artistes à quelquefois deux mètres à peine de moi! Et chic, chic grâce à l’organisation sans faille de notre Barbara nationale, nous voilà à l’entracte, à déguster champagne et macarons Lenôtre, quelle décadence!…

QUELQUES CLICHES (cliquez sur le lien)