Hello Stage : les nouveautés du LinkedIn de la musique classique

Hello Stage : le réseau social de la musique classique

Nous avions rencontré Bernhard KERRES il y a deux années lors du Web Summit. Depuis Hello Stage a soufflé sa troisième bougie et a continué son rapide développement. Le passage à Vienne d’Opera-digital.com lui permis de rencontrer à nouveau Bernhard, son fondateur, pour faire le point sur ce fleuron des start-ups de la musique classique.

Bernhard KERRES, fondateur d'Hello Stage (photo par Andrej Grilc)
Bernhard KERRES, fondateur d’Hello Stage (photo par Andrej Grilc)

Deux ans après, l’interview de Bernhard KERRES, le fondateur d’Hello Stage

Bonjour Bernhard ! Merci d’accueillir ici à Vienne  Opera-digital.com ! Nous nous étions rencontrés il y a quelques années lors du Web Summit à Dublin. Pouvez-vous nous rappeler rapidement  ce qu’est Hello Stage pour les lecteurs qui ne vous connaitrez pas encore ce service ?!

La Start-up Hello Stage est une plateforme en ligne dédiée aux musiciens de la musique classique. Elle permet la mise en relation des musiciens et des ensembles avec les directeurs musicaux et les diffuseurs et des promoteurs. Les artistes y créent des pages web personnalisées détaillant leur répertoire et leur calendriers alors que les agents et directeurs musicaux font de même pour détailler leur besoin en programmation.

A l’époque vous parliez du développement à l’international ? Ou en êtes-vous ?

Oui !Nous avons bien avancé et notre internationalisation : nous avons désormais des bureaux à Istanbul, Berlin, Vienna, San Francisco, New York et Boston. Moi-même j’ai passé un an à San Francisco pendant 2015 et j’y vais régulièrement désormais. Hello Stage  compte désormais près de 30 000 utilisateurs dans plus de 100 pays différents !

Le service a dû évoluer depuis, Quelles sont les nouveautés d’Hello Stage ?

Nous avons étoffé notre offre depuis ces trois ans !  Avec trois nouvelles propositions de services. Hello Stage propose désormais son propre label de musique. Nous l’avons lancé mi-août 2016.

Nous sommes au cœur des préoccupations des artistes et de leur carrière. Un des problèmes récurrents la barrière à l’entrée de la création d’un disque ! Les  jeunes musiciens aujourd’hui de plus en plus ont besoin d’un enregistrement pour se présenter, faire leur marketing personnel. Pourtant  cela devient plus difficile pour eux de créer ces enregistrements parce que même les label de taille moyenne rechignent à travailler avec de  jeunes artistes.
Quant aux autres entreprises qui produisent des CDs et s’occupent de la distribution, elles exigent souvent un ticket d’entrée très élevé. Nous avons pensé que nous devons commencer quelque chose qui est juste envers les musiciens, avec un très bon réseau de distribution, avec des coûts raisonnables, où ils gardent tous les droits et obtiennent la majorité du revenu. C’est pour cela que nous avons créé Le Label de musique Hello Stage !  Le premier artiste du Label Hello Stage est le tromboniste Peter Steiner (NDR, avec un disque proposant des œuvres de Debussy, Bach, Puccini, Piazzola et le concerto de Todd Goodman).

Hello Stage Label a déjà une forte présence en distribution physiques et numérique. Nous avons des accords de distribution avec plus de 150  distributeurs numériques physiques couvrant l’Amérique du Nord et l’Europe entre autres

Passionnant ! Vous avez parlé de 3 nouveautés, quelles sont les deux autres ?

Hello Stage a également lancé une sorte de programme de formation en ligne. Tous les jeudis, nous organisons des interventions sous la forme de vidéo en direct de 30 minutes où sont abordés des sujets qui intéressent directement les jeunes artistes. Nous avons traités des sujets tels que comment négocier un contrat ? Comment auditionner ? Quelles stratégies pour construire et alimenter son réseau ? Comment construire un business plan?…

Session de formation video d'Hello Stage
Session de formation video d’Hello Stage

La plupart des artistes en particulier des musiciens classiques ne reçoivent aucune notion de gestion ou d’économie et encore moins de digital dans leur formation musicale, même dans les pays anglo-saxons. A la sortie de leur conservatoire, ils se retrouvent souvent seuls alors que ces savoir-faire pourraient les aider. Il faut les aider à progresser, nous avons donc eu envie de proposer ces cours en ligne. Tous les jeudis à 18 heures,  ces vidéos en live  réunissent plus de 1000 personnes partout dans le monde.

Liste des sessions de formations passées
Liste des sessions de formations passées

Il nous est apparu que c’était si important pour les artistes que nous sommes en train d’écrire un livre qui sera publié au printemps 2017.

La dernière nouveauté ?

C’est un nouveau module appelé Fans qui permet de rendre des services à des artistes de façon automatisée. Les visiteurs d’Hello Stage peuvent s’enregistrer, définir leurs préférences musicales (les instruments qu’ils aiment, les compositeurs de prédilection, leurs œuvres favorites).

Fans.hellostage.com : un nouveau service
Fans.hellostage.com : un nouveau service

Cela permet à Hello Stage de leur offrir  un flux d’informations musicales qui les intéressent directement. A partir d’un moteur de recherche et de mots clés, il leur est aussi possible de rechercher des artistes. L’utilisateur qui souhaite suivre un artiste peut devenir fan et retrouver ainsi toutes les informations le concernant. Grâce à ces préférences, Hello Stage engendrera alors automatiquement une newsletter mensuelle pour les artistes qui ont une communauté de fans. Cette newsletter est envoyée aux fans d’un artiste donné. Cela leur permet de rester informés sur un artiste même s’ils ne visitent pas directement la page Hello Stage de l’artiste. Tout ce que l’artiste a à faire c’est de mettre à jour sa page qu’il a forcément créée en s’enregistrant à une offre payante ou gratuite, renseigner ses événements, ses dates et lieux de concerts. Ce site est consultable sur tous les écrans, développé en web responsive et pour l’instant disponible en anglais

Exemple de page d'un artiste : celle de Julian Rachlin
Exemple de page d’un artiste : celle de Julian Rachlin

Quels sont vos projets pour l’année à venir ?

Ils sont nombreux mais la localisation des services est un important chantier qui va nous occuper dans les mois à venir. Nous souhaitons le site dans d’autres langues que l’anglais en particulier pour l’Asie !

Merci beaucoup Bernhard pour ces informations sur votre start-up passionnante !

Licence Creative Commons “Hello Stage : les nouveautés du LinkedIn de la musique classique” by Ramzi SAIDANI & Bernhard KERRES est sous les termes & conditions de la licence Creative Commons Attribution 3.0 France

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*