L'univers féerique des Clés de l'Ecoute

Les Clés de l’Ecoute : une start-up du monde classique pas comme les autres !

Les Clés de l’Ecoute est une jeune pousse française composée de professionnels de la musique : musiciens, musicologues, compositeurs et journalistes composent ce collectif. L’équipe d’Opera- digital a pu rencontrer sa fondatrice Géraldine Aliberti dans le grand foyer de la Gaîté Lyrique où la structure est en résidence au sein de la pépinière d’entreprises culturelles Creatis.

Opera-digital.com : Bonjour Géraldine Aliberti ! Merci de nous recevoir dans ce lieu mythique de l’opérette parisienne ! Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ainsi que les Clés de l’Ecoute ?

Géraldine Aliberti fondatrice de la jeune pousse Les Clés de l'Ecoute
Géraldine Aliberti fondatrice des Clés de l’Ecoute

Bonjour ! Je suis  musicologue de formation et compositrice. Diplômée d’un Master en musicologie à Paris IV-Sorbonne et du conservatoire de la ville de Paris en piano, musique de chambre et écriture,  j’ai travaillé chez la chaine de musique classique Mezzo avant d’intégrer en 2006 la Cité de la Musique comme assistante conseillère musicologique. Je suis aussi compositrice associée à la collection Écoutez-Lire de  Gallimard-Musique. Enfin, j’ai comme, vous l’avez mentionné, fondé le collectif les clés de l’Ecoute dont je suis responsable artistique : j’en conçois et présente les projets artistiques !

Opera-digital.com : Parlez-nous justement des clés de l’écoute, quel est ce collectif ?

Logo de la Start-up "Les Clés de l'Ecoute"
Logo de la Start-up « Les Clés de l’Ecoute »

Les clés de l’écoute  regroupent des musiciens, musicologues dont beaucoup sortent comme moi de la Sorbonne et des conservatoires, des compositeurs et des journalistes (tel qu’Antoine Pecqueur de Mezzo).  L’ambition première des clés de l’écoute est de renouveler l’expérience de la musique classique par l’interactivité entre les musiciens et les spectateurs.

L'univers féerique des Clés de l'Ecoute
L’univers féerique des Clés de l’Ecoute

Opera-digital.com : c’est une formidable ambition. Comment y parvenez-vous ? Quels sont les types d’activités que vous engagez ?
Nous développons plusieurs métiers. Premièrement nous proposons des concerts éducatifs avec orchestre. Nous avons commencé avec l’Orchestre de Chambre de Paris puis nous nous sommes étendus à plusieurs orchestres partenaires. Notre volonté est de sortir du schéma assez rigide des concerts éducatifs existants en proposant davantage d’interactivité notamment à l’encontre des jeunes publics.  C’est ce que nous appelons les « Laboratoires musicaux » ! Chaque année nous les proposons notamment au cours d’une saison musicale à l’Auditorium du Louvre. Nous voulons vraiment éclater le format du concert éducatif, le rendre davantage multidisciplinaire avec des artistes (comédien, acteurs, dessinateurs, photographe). Nous faisons par exemple monter les gens sur scènes.  Cela créé toujours un effet de surprise et nous avons désormais un public qui vient pour participer !

Nous développons aussi chaque année un grand projet annuel de médiation dans des collèges de la région Ile-de-France. Notre crédo est de faire des élèves des contributeurs directs et  les créateurs du projet : ce sont eux qui  créent, proposent, inventent  les lignes artistiques d’un projet ou interprètent la musique.

Enfants créateurs :
Video youtube n°1
video youtube n°2

Enfants interprètes :
video youtube n°3

Cette année les élèves d’un collège parisien vont réaliser une bande dessinée sonore et interactive qui racontera l’histoire de la musique du XVIIIeme au XXeme. Cette frise prendra la forme d’un outil multimédia interactif et pourra être consulté sur des écrans de PC ou des tablettes. Elle sera prochainement en ligne sur http://www.raconte-moi-la-musique.org

En 2011, ce fut un livre disque dont la musique fut composée dans un collège de Saint Denis. Les élèves ont écrit les textes qui accompagnaient les musiques impliquant la chanteuse Rosemary Standley du groupe Moriarty !
Ces projets annuels sont possibles grâce au soutien de mécènes tels que la Fondation de France et la  Fondation HSBC ; je tiens à nouveau à les remercier de leur soutien.

Opera-digital.com : Et sur le digital ? Vous développez une stratégie particulière ?
Oui bien sûr ! Les technologies multimédia et numériques nous semblent fondamentales et un formidable outil interactif. Ils représentent aujourd’hui le dernier volet de notre activité. Dans le prolongement de nos programmes musicaux, nous cherchons à renforcer notre approche interactive et pluridisciplinaire de la transmission musicale. C’est pourquoi nous créons une maison d’édition numérique Sonic Solveig. Nous voulons créer des applications musicales et interactives pour tablettes tactiles. Notre premier projet qui est pratiquement finalisé est une application autour de l’œuvre la plus connue du compositeur norvégien Edgard Grieg,  « Peer Gynt ».

L'application Peer Gynt éditée par Sonic Solveig
L’application Peer Gynt éditée par Sonic Solveig

Opera-Digital : Peer Gynt ! Pouvez-vous nous en dire plus sur cette application ?!
Cette application Peer Gynt  illustre avec onirisme la pièce de théâtre éponyme d’Henrik Ibsen. Nous faisons entrer l’utilisateur au cœur de l’œuvre littéraire et  de la partition orchestrale d’Edvard Grieg. Grâce à une série de jeux musicaux, nous rendons l’utilisateur orchestrateur d’un passage de l’œuvre, percussionniste de l’orchestre, chanteur, il peut s’enregistrer et recevoir ses propres inventions sur sa boite mail.  L’appli restitue l’essence du patrimoine folklorique et culturel norvégien avec le livre disque, les pages de contexte littéraire, historique et mythologique qui entourent le monde de cet anti-héros qu’est Peer Gynt. Elle permet d’écouter des extraits de l’œuvre d’Ibsen, grâce à un disque de treize titres inclus.

La musique est celle enregistrée par notre ensemble de musiciens et une partie de l’ensemble Carpe Diem qui collabore à beaucoup de nos projets.

Un des jeux de l'application Peer Gynt
Un des jeux de l’application Peer Gynt

Opera-Digital : Géraldine Aliberti merci beaucoup ! Nous attendons avec hâte la sortie officielle de l’application et la frise numérique !

En attendant, je recommande nos lecteurs à parcourir vos sites web        http://www.lesclesdelecoute.org
http://www.sonicsolveig.com
http://www.raconte-moi-la-musique.org

et à profiter de votre présence sur les réseaux sociaux. Je les rappelle :

Facebook :
https://www.facebook.com/pages/les-Clés-de-lécoute/262474433790145

https://www.facebook.com/sonicsolveig
Twitter :

https://twitter.com/Clesecoute

https://twitter.com/SONICSOLVEIG
Pinterest 
:
http://www.pinterest.com/sonicsolveig/application-peer-gynt

Licence Creative Commons “Les Clés de l’Ecoute : une start-up du monde classique pas comme les autres !” by opera-digital.com et Géraldine Aliberti est soumis aux conditions de la licence Creative Commons Attribution 3.0 France

Auteur de l’article : RamziSAIDANI

1 commentaire sur “Les Clés de l’Ecoute : une start-up du monde classique pas comme les autres !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *